Partagez | 
 

 Quand le silence est Monnaie courante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Line Guard
Chroniqueurs
avatar


Messages : 193
Date d'inscription : 10/02/2016
Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur http://equestria-mirror.forumactif.org
MessageSujet: Quand le silence est Monnaie courante   Sam 3 Sep 2016 - 22:06

Cela faisait combien de temps ? Combien de temps s'était-il écoulé depuis que j'étais dans cet état ? Mes yeux s'ouvrirent doucement, aveuglés par les rayons de soleil qui passaient à travers le tissu bouffé de mites qui servait à couvrir l'entrée. Immobile, je me concentrais sur mon corps. Comme à son habitude désormais, il était endoloris et faible. La même question résonnait de nouveau dans ma tête : Combien de temps. Avec beaucoup d'efforts, j'essayai de me lever et m'écrasais lourdement au sol. "Aïe... Mais qu'est-ce qui se... passe....?"

Allongée, faiblarde, je ne me rendis pas tout de suite compte que quelqu'un était entré jusqu'à ce que son ombre passe sur mon visage. Levant les yeux, je reconnu la silhouette d'une griffon. Celle-ci, avec beaucoup de précaution, vint m'aider à me relever et à me recoucher. Comme à travers le bruit d’une cascade, j'entendis ses mots "Vous ne devriez pas faire autant d'efforts, vous n'êtes pas encore rétablie." Rétablie ? Les souvenirs se bousculaient à toute vitesse dans ma tête, m'arrachant une nouvelle plainte.

Lentement, les événements revinrent dans mon esprit. Suite à ma rencontre avec Luna, je m'apprêtais à partir pour aller rencontrer le prochain pion dans les événements à venir. Pour se faire, j'étais retournée à l'Arbre pour me ressourcer, ne sachant combien de temps je serais absente. Mais les choses tournèrent au plus mal. Alors que j'entrais dans le végétal cristallisé, ce dernier disparut sans crier garde. Abasourdie, je n'eu pas compris sur l'instant ce que cela impliquait. Il me fallut une attaque de Timberwolf pour le comprendre.

L'Arbre n'étant plus, une meute vint dans la grotte et, me voyant, m'attaquèrent. Et lorsque j'utilisa un sort pour me défendre, je sentis une perte d'énergie. Cela était nouveau pour moi et provoqua en mon être une terreur infinie. Alors, pour sauver ma vie, mue par l'instinct de survie, je lança un puissant sort de téléportation et me retrouva à Griffonstone.

Tremblante, épuisée, je m'écroula et fut hébergée par une jeune griffon généreuse. Mais j'ignorais le nombre de jours, semaines ou mois qui s'étaient depuis écoulés. "Merci Gaby" prononçais-je avant que la fatigue n'ait de nouveau raison de moi. Ce ne fut que quelques jours plus tard que j'ouvris enfin totalement les yeux, alerte. Sortant du lit, je passa l'entrée et me retrouva dehors.

Griffonstone était jadis une cité radieuse, florissante et gouvernée par un souverain sage et bienveillant. Mais la perte du trésor national et la mort du souverain plongea la cité dans la décrépitude. Heureusement, des griffons tels que Gaby avaient choisis de tout faire pour redorer la cité. Saluant justement ma bienfaitrice, je lui expliqua que je ne pouvais rester davantage, qu'Aequestri courrait un grave danger. Elle comprenait. Ici, en haut des A-pics, le climat était habituellement clément mais depuis la disparition de l'Arbre, de violents vents faisaient périodiquement leur apparition et c'était justement maintenant, pendant l’accalmie que je devais partir si je ne voulais pas me retrouver coincée pendant plusieurs jours. Ainsi, je pris le chemin qui descendait de la montagne. Dans plusieurs heures, j'atteindrais l'océan d'où, avec précaution, je me téléporterai dans le territoire des changelins. Je ne pouvais faire mieux au risque de me retrouver de nouveau épuisée.

Et, en effet, quelques heures plus tard, l'étendue d'eau se déployait à perte de vue. Hélas, je compris bien vite que je n'aurais jamais la magie nécessaire pour traverser d'un coup. Je me retrouvais coincée. Comment faire désormais. Si seulement j'avais un bateau où une licorne expérimentée pour faire le voyage....
Revenir en haut Aller en bas
Storm Shadow
Chroniqueurs
avatar


Messages : 419
Date d'inscription : 10/02/2016
Age : 21
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://equestria-mirror.forumactif.org
MessageSujet: Re: Quand le silence est Monnaie courante   Dim 18 Sep 2016 - 16:37

Storm se remettait encore de cet entrevu avec la princesse de la nuit. Cinq mois c'étaient écoulés depuis qu'il l'avait vu et rien n'avait changé... Il ressentait toujours pour elle un profond respect et lui était reconnaissant car s'il en était là aujourd'hui c'était en grande partie par ses enseignements.

Une brise soufflait sur la Celestial Sea, la Mer qui séparait le grand continent de la terre griffonienne. Il contemplait la vaste étendue d'eau, recevant au passage quelques embruns mais ce n'était pas dérangeant, l'air était plutôt chaud et devait être porté par le vent depuis le désert, au Sud du pays.
C'était la seconde fois seulement qu'il prenait la mer, la première fois étant lors d'une mission de reconnaissance à Trottingham, un village sur une île au milieu de la mer. Ce souvenir le fit se retourner et contempler les voiles du navire.

- "Autrefois c'était l'insigne de la Shadows League qui flottait aux vents..." se dit-il mélancoliquement. "Ce ne sont aujourd'hui que de simples voiles blanches voulant signifier l'absence d'hostilité."

Ce n'était plus sur un navire de guerre mais a bord d'un navire marchant qu'il traversait cette fois. Cette cargaison devait arriver dans la soiré et ne repartir que dans quelques jours, pile de quoi remplir sa mission officieuse et rentrer. Nyx avait besoin de temps pour décoder et chercher le contexte et la signification de son message. Il accepta donc de l'aider dans son devoir tandis qu'elle prenait son temps avec le parchemin...

* * *

Le Soleil commençait à entamer sa descente, laissant des couleurs orangées à travers le ciel. Des oiseaux marins informaient l'équipage que la terre était proche. Storm redescendis dans ses quartiers improvisés rassembler ses affaires et se posta sur le pont. Il avait demandé au capitaine de faire un léger détours par le littoral griffonien affin de pouvoir entrer sur ces terres sans trop attirer l'attention.

- "Monsieur Shadow je pense que nous sommes assez proche du rivage, si nous avançons trop nous risquons d'attirer l'attention.
- En effet vous avez raison, merci cap'tain je vous retrouve ici dans un ou deux jours !"

Il fit un signe de sa patte en guise de réponse et Storm s'envola. Il ne lui restait plus qu'à atteindre Griffonstone. Le pégase longeait la plage en planant, non-loin de la montagne qui le séparait de la ville de pierres, de plumes et de paille, quand soudain Storm failli perdre ses moyens et manqua de peu se retrouver au sol. Il ne croyait pas ce qu'il voyait non-loin de lui : la grande licorne lumineuse !

- "Non ce n'est pas possible... encore elle ?" en atterrissant à quelques dizaines de pas de là.

Il s'approcha prudemment puis se souvint qu’elle avait su le voir, même à travers les ombres... Sans prendre à nouveau le temps d'y aller discrètement il s'exclama.

- "Je sais que vous m'avez vu arriver, que faites vous là ?" cria t-il au loin pour qu'elle l'entende.

A son grand entonnement la jument semblait avoir été surprise par cette interruption brusque du silence qui régnait dans ce lieu, sans compter le bruit des vagues qui s’écrasaient sur le sable. C'était comme si elle ne l'avait vraiment pas vu venir...


Plus claire la lumière, plus sombre l'obscurité... Il est impossible d'apprécier correctement la lumière sans connaître les ténèbres.